LIMOGES

 Le nouveau mémorial place Jourdan a été inauguré ce dimanche 11 novembre

avec  une stèle en granit noir avec les 3009 noms

Il s’agit de soldats limougeauds morts pendant la Première Guerre mondiale.

 

Mémorial

 

Mémorial 

Mémorial 

Un moment d'émotion quand j'ai lu le nom de mon arrière grand-père.

Mon arrière grand-père Etienne mort pour la France à l'âge de 27 ans laissant mon arrière

grand-mère veuve avec 2 petites filles ma grand-mère maternelle et sa sœur.

Mémorial 

L’idée est d’avoir un mémorial simple, symbolique où l’ensemble des morts limougeauds

puissent être cités sans que nous n’en oublions aucun

explique le maire de la ville, Emile Roger Lombertie 

La société Bernardaud a fait don de la réalisation de deux bleuets en porcelaine insérés

dans la stèle, le bleuet étant le symbole des poilus.

Le bleut 

L'arrière du mémorial

Mémorial 

Mémorial 

Mémorial 

Depuis deux ans, les équipes des archives de la ville de Limoges glanent des

informations pour inscrire ces noms. Un travail de recherche en plusieurs étapes : 

Nous avons utilisé trois supports. En premier, le livre des morts pour la France,

ensuite la base internet Mémoire des hommes et pour finir le registre d'état civil

de la ville de Limoges.Sans oublier les archives des familles explique Elisabeth Sabi,

directrice des archives municipales de la ville de Limoges. 

Fleurs 

J'ai repris les explications parus dans le journal local le Populaire du Centre.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont travaillés  pour que ces 

soldats morts pour la France ne soient pas oubliés.